Comment retirer définitivement la résine du bois ?

Vous êtes actuellement en plein travaux d’intérieur : ameublement et bricolage battent leur plein. Pour ce faire, vous avez prévu énormément d’installations boisées afin de rafraîchir et moderniser votre logis selon vos envies. Justement, vous arrivez à ce fameux moment où vous souhaitez monter l’un de vos meubles et, c’est le drame… A votre grande stupéfaction, vous réalisez que votre magnifique armoire en bois massif est remplie d’une sorte de glue jaunâtre… Mais, vous pouvez dès à présent sécher vos larmes. À travers cet article, vous apprendrez à retirer définitivement la résine qui coule du bois selon quelques étapes simples !

Qu’est ce que la résine de bois ?

Pour la petite information, cette “glue” jaunâtre est en réalité de la résine végétale, composante naturelle du bois ! Celle-ci est sécrétée naturellement par énormément de végétaux dont les conifères font effectivement partie. Suintante, collante et inesthétique (parfois odorante), la résine peut rapidement devenir votre ennemi n°1 si elle s’invite dans votre logis. En l’occurrence, elle peut être présente dans votre mobilier boisé (parquet, meuble…) en s’y concentrant dans des emplacements précis. Ce phénomène se nomme l’exsudation de résine et survient particulièrement sur les nœuds et les veines de différents types de bois.

Vider

La première étape est de creuser et vider le bois. Pour ce faire, il suffit de gratter la cavité d’où sort la résine grâce à un outil pointu. Un couteau, un canif ou encore un ciseau de menuisier feront l’affaire ! N’ayez pas peur d’agrandir notablement la fente en question, le but recherché étant de pouvoir vider la poche de résine.

Chauffer

La seconde étape est de chauffer le bois. Pour les experts outillés en la matière, un décapeur thermique peut être la solution. Néanmoins, maîtrise et connaissance de l’appareil seront indispensables, au risque de trop chauffer le bois et de le noircir. Pour Monsieur, Madame Tout-le-monde, un séchoir à cheveux sera optimal ! Ainsi, dirigez l’air chaud vers la résine jusqu’à ce qu’elle devienne liquide. Essuyez, chauffez et réitérez à votre guise.

Nettoyer

La troisième étape consiste à nettoyez la cavité. Grattez les poussières et résidus restants via un tampon en laine d’acier. Nettoyez avec un tissu imprégné d’alcool à brûler, d’acétone et d’essence de térébenthine.

Appliquer

La quatrième étape consiste simplement à appliquer une couche de gomme laque, afin d’éviter une potentielle réapparition de résine.

Combler

Le but de la cinquième étape est de combler la fente. Pour ce faire, il suffit d’y introduire du mastic à bois. Par la suite, poncez la surface, afin d’obtenir un résultat ultra lisse et propre.

Finaliser

La sixième étape renvoie aux finitions et au fait de redonner au bois son aspect initial. Ainsi, tout dépendra de l’essence du bois de votre meuble et de son type de traitement. Vous pouvez l’huiler, le vernir, le cirer, le vitrifier… selon vos envies les plus folles !

Vider

La première étape est de creuser et vider le bois. Pour ce faire, il suffit de gratter la cavité d’où sort la résine grâce à un outil pointu. Un couteau, un canif ou encore un ciseau de menuisier feront l’affaire ! N’ayez pas peur d’agrandir notablement la fente en question, le but recherché étant de pouvoir vider la poche de résine.

Chauffer

La seconde étape est de chauffer le bois. Pour les experts outillés en la matière, un décapeur thermique peut être la solution. Néanmoins, maîtrise et connaissance de l’appareil seront indispensables, au risque de trop chauffer le bois et de le noircir. Pour Monsieur, Madame Tout-le-monde, un séchoir à cheveux sera optimal ! Ainsi, dirigez l’air chaud vers la résine jusqu’à ce qu’elle devienne liquide. Essuyez, chauffez et réitérez à votre guise.

Nettoyer

La troisième étape consiste à nettoyez la cavité. Grattez les poussières et résidus restants via un tampon en laine d’acier. Nettoyez avec un tissu imprégné d’alcool à brûler, d’acétone et d’essence de térébenthine.

Appliquer

La quatrième étape consiste simplement à appliquer une couche de gomme laque, afin d’éviter une potentielle réapparition de résine.

Combler

Le but de la cinquième étape est de combler la fente. Pour ce faire, il suffit d’y introduire du mastic à bois. Par la suite, poncez la surface, afin d’obtenir un résultat ultra lisse et propre.

Finaliser

La sixième étape renvoie aux finitions et au fait de redonner au bois son aspect initial. Ainsi, tout dépendra de l’essence du bois de votre meuble et de son type de traitement. Vous pouvez l’huiler, le vernir, le cirer, le vitrifier… selon vos envies les plus folles !

Comme vous l’aurez observé, retirer la résine du bois n’est pas un but inatteignable, il est même plutôt accessible. En suivant ces quelques étapes, dites définitivement adieu à cette glue végétale et profitez rapidement de votre mobilier boisé ! Si vous êtes fâchés avec les travaux manuels, vous pouvez aussi faire appel à notre atelier WoodWorkerShop ! Notre équipe se fera un plaisir de vous aider à éliminer les nœuds de vos meubles, et de votre cerveau !